To be continued

Frère humain,

Si tu me lis régulièrement, tu as sans doute vu une transformation s’opérer en moi. Certes, je l’exprime parfois de manière énigmatique …

Ce blog est témoin de mon évolution depuis juillet 2016. Quelques « moi » plus tard, 20 mois pour être précise, je peux enfin accéder à mes aspirations les plus profondes.

Je n’aurais jamais imaginé ascenSAtionner aussi vite. Ma vie a tellement changé à tes côtés ! Au cours de ces conversations monologues j’ai senti ta forte présence. Ton énergie m’a portée. Tes commentaires m’ont laissé soupçonner le cheminement parallèle qui était le tien.

Aujourd’hui j’emploie un ton un peu solennel pour te dire tout l’honneur que j’ai eu à tenir ta main dans la mienne. A moins que ce ne soit l’inverse. Ben ouais, me voilà partie à écrire au passé, moi qui aime tant le présent de narration.

C’est que je prends la décision ce jour d’arrêter de partager le récit introspectif de ma vie.

Ne te méprends pas sur mes intentions, je ne quitte pas ce lieu d’écriture avec le sentiment d’être parvenue. Loin s’en faut. Si je cesse d’alimenter ces pages, c’est parce que j’éprouve à ce stade le besoin de m’exprimer autrement.

Comment ? Par la création. Bon ok, ce blog c’est une création à part entière. Comme dirait Franck Lopvet (je te recommande vivement), respirer c’est déjà créer, alors quoi ?

Bien disons que je n’éprouve plus le désir d’exposer si crûment mes réflexions sur la vie. J’ai toujours envie d’écrire, de filmer, de chanter, de jouer, j’ai toujours envie de partager, mais différemment.

Si tu as aimé suivre mes découvertes, tu pourras donc me retrouver en d’autres espaces, d’autres lieux.

Où ça ?

Ce blog laissera bientôt place à l’ouverture d’une vitrine sur mes sculptures énergétiques avec certainement des prises de parole autour de la céramique, l’énergétique, la lithothérapie, l’artisanat d’art en général.

Et puis aussi ce projet d’illustration de livre pour enfants déjà écrit, que j’espère bien conter, pour lequel j’ai déjà un peu composé, assise au piano.

Et puis aussi cette tente rouge dans laquelle je souhaite accueillir des femmes.

Et puis qui sait peut-être terminer ce roman un jour.

J’ai envie de contacts aussi. Même si de mes centaines de lecteurs quotidiens j’ai la chance d’en connaître quelques uns, je ressens une certaine frustration à limiter nos échanges à un aller-retour de commentaires. J’aimerais te regarder dans les yeux, te serrer dans mes bras, ou tout bonnement faire quelques pas avec toi, mettre un visage, un nom, une histoire.

Ce que mes expériences m’ont apporté, c’est le désir de vivre tout simplement. Je passe pas mal de temps dans ma bulle méditative, à recevoir, à observer, à questionner. Je crois qu’il est temps de se gargariser du parfum des fleurs, de ton rire, de ta voix. Aller à ta rencontre vraiment.

Je dois à présent te quitter. Te dire la joie que j’ai eu à te lire et te savoir derrière mes mots. J’espère que tu continueras à m’accompagner sur d’autres projets, dans cette ascension qui ne se limite pas aux frontières étroites de l’écran.

Pour rester au courant de mon actualité et patienter jusqu’à l’ouverture de ce prochain espace public, je te livre en cadeau un dernier secret : Mon nom est Florence, Florence Bar 😉 .Tu sauras ainsi sur quel célèbre réseau social me trouver si tu en as l’élan.

Belle route mon ami, je m’en vais continuer à tracer la mienne.

 

 

 

18 commentaires sur “To be continued

  1. Je suis en pleures. J’aurais bien aimé que tu continues à me donner la main ; surtout en ce moment….
    Mais je sais que nous sommes tous reliés ; tu n’es donc jamais très loin.
    Merci pour tout ce que tu nous a offert. Tu es la preuve vivante que même si le chemin de la transformation est difficile, tout est possible.
    Et merci pour tout ce que tu vas encore offrir au monde.
    Je t’embrasse très fort. Et j’ose te dire « Je t’aime mon âmie ».
    A très bientôt en vrai.
    1. Ma chère Nathalie, je ne t’abandonne pas. D’ailleurs je n’étais là qu’en filigrane. Le chemin tu le parcours déjà avec toute ta puissance et ton courage. Je suis là si tu en as besoin et j’ai hâte aussi de te revoir. Merci pour tes paroles, je suis heureuse d’avoir pu être une aide par moment sur ta route. J’espère que nous continuerons à l’être encore l’une pour l’autre pour de longue années de vie. Je t’aime aussi. A très vite.
  2. le papillon ne peut s’exprimer pareil qu’une chenille, il ne rampe pas, n’escalade pas, ne fait pas de cascade sur un fil, lui, il vole, butine de fleurs en fleurs, déroulant sa longue trompe pour aller se nourrir du nectar des différents parfums, et de ce fait, pour permettre aux fleures de se partager entre elles, et ainsi, de donner naissance au fruit, au fruit de la vie .. !!
    Merci belle papillonne !!
    je t’aime
  3. Je comprends ta décision ma chère Flo, tu as (tiens pourquoi je parle au passé?), tu es un exemple pour moi, ta transformation m’a donné des ailes et je te remercie pour tous ces mots que tu as posé sur ce blog. De nos vols parallèles de papillon, j’espère que nous nous croiserons encore car même si nous n’échangeons pas souvent dans le sens terrien du temps, je tiens à notre amitié et pense souvent à toi. Je t’aime chère Flo. Prends soin de toi et profite.
    1. Oh ma chère Anne, j’ignorais que j’avais eu un tel impact sur toi. Tu me fais grand honneur. Bien entendu que nous nous recroiserons ! Ce qui s’est passé début mai l’an dernier était de la pure magie et jamais je n’oublierai ce moment qui fera partie des sourires de ma vie à l’heure du bilan. Tu es aussi une source d’inspiration sur mon parcours. Ce n’est qu’un début :-)))) Plein d’amour.
  4. Bonne continuation à toi. Bien que restée discrète derrière mon écran, j’ai beaucoup apprécié le style de cette écriture imagée, souvent drôle et tellement vraie. Plein de belles choses pour la suite.
    1. Ben ça fait rudement plaisir quand tu deviens moins discrète pour m’écrire un si doux commentaire. Merci et belle route à toi aussi. Je vais revenir mais avec plus de photos, de vidéos, et aussi un partage professionnel autour de ma passion pour l’argile. Dans quelques mois … Joie vers toi !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *